20130905-015111.jpg

Le soir, avant la scène,
Entre dans ton personnage,
Tu tires ta langue râpeuse,
Lisse, tu lèches ta fourrure
& mouilles ta moustache.

Sur le fil du velours,
Quand tu cambres l’échine,
Aux griffes du rasoir,
La plume du sommier
Te rappelle ta furie des volailles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s