La clé du sol

20150530-100814 AM.jpg

La boite,
En dent creuse évidée,
Derrière la vitrine glace le plancher.
La trace des papiers aux punaises oubliées,
Le sol demi arraché résiste sous l’enduit,
En un geste frontal , brusque,
Gomme le passage des passantes.

La boutique,
L’œil ouvert, vide, oublie ton passé,
La valse des talons,
Tu vas te refaire une beauté,
Exposer tes bas &
En haut tes déshabillés salivent.

Mirliton

Publicités

Contrejour

20150524-045851 PM.jpg

Les herbes brillent en gerbe d’étincelles,
S’arrachent du fouillis, du tapis étrenné.

Les pièges agités de soleil,
Gravent le contour de la silhouette
Aux gestes kaléidoscopés.

Encore un moment illicite,
Avant que l’apparition ne se lasse,
Disparaisse

& que baigne dans le pré,
L’odeur du fraichement coupé.

Mirliton

Andrew Seto

20150523-122020 AM.jpg

Capsule 2010, 25x30cm

En ce moment
Galerie Vidal Saint Phalle
10,rue du trésor
Métro : Saint Paul

Quelques tableaux minuscules,
alignés comme à la parade,
Chacun constitue une hypothèse,
une partie d’un jeu de couleurs
et d’espaces dans lesquels
on rentre le sourire aux lèvres.

Mirliton

Le retour

20150516-044739 PM.jpg

Dans le temps des statues qui veulent rester de marbre,
Il faut bien leurs accorder des poses
& alors, rhabillées à la hâte, pied en cape,
elles courent se dégourdir à la restauration.
Peut être, un jour, elles reviendront?

20150516-051746 PM.jpg

Reposées, délicates aux poussières d’un papier de verre,
Elles gagnent un grain peau de pêche,
Retrouvent le sourire d’un frisson,
Rêvassent, s’informent des dernières positions.
Encore un jour, elles reviendront?

20150516-054707 PM.jpg

Stable comme un découpage de constellation,
Le ciel obscurci de murs, de lézardes,
Elles n’attendent plus que l’emballage,
Pour retrouver les étoiles & sur le piédestal,
L’espace, où un jour, elles reviennent.

Amical Mirliton

Blanche

20150512-022025 AM.jpg

Dans la cour, on tendait le filet,
Dans la lumière aveugle de l’après midi.

Et là, sans bien savoir jouer de nos raquettes,
On échangeait des rires et perdait des volants.

Souvent, en nage, au bout d’un temps, il fallait s’arrêter
& se poser à l’ombre fraiche d’une limonade.

Mirliton

Prendre la pose

20150502-022533 PM.jpg

Sors le fauteuil dehors!

Là, sur l’image, sage,
Délicatement posé sur l’accoudoir,
il fait la mine, timide.

Faut pas bouger! Attendre le déclic.

Pendant qu’un cousin à l’épée en bois,
L’attend,en guerre de mousquetaires,
En essayant les passes à pourfendre,
Il rigole, il grimace en coulisse.

Mirliton