Légère dérobée

J’yb 2022 crayon
🌬💨
Légère dérobée



Sur un banc de l’allée sans ombrage,
je la vois,
nez trompette en avant,
un vent léger flotte à
sa robe en fin coton glacé.

Déjà un jour ensoleillé,
la brume s’est envolée.

Sous un bleu ciel gommé,
dans une nature désordonnée
une passante transparaît

miRliTon


À fleurs et corps donnés,
tracés d’inoubliables.


Sois mon ombre, dit-elle
juste le temps d’y voir.
Souffle-moi au crayon
une vie en miroir.

Moi qui ai fait des lieues
et des lieues sous la lune –
de par ta mine vive
je danse sur papier.

Mon nez joli
dans l’aube caracole.

Caroline D.

La Déserte

La Déserte

Un bouton frais éclos
d’un buisson rose caché
La moindre bouche à l’arrêt
dessine un long ruisseau.

Là haut, l’oiseau observe
des fourmis sous la piste baladeuse
& les laisses qui font de toi
le chien du chien.

Un bruit sourd de cascade,
d’éclats d’eau scintille.
Inconsciente, elle s’ouvre,
Déserte, éprise de sensations ;

S’adonne, au fil de l’eau,
à la peau frémissante,
à la pluie. Elle s’inonde,
s’offre en creux aux ondes.

{miR~Liton}


Qu’il soit dit de la peau
sans habit à défaire
qu’elle laisse entrer le jour
et les parfums du vent.

Ne sachant qu’être éprise
devant l’eau qui scintille,
son corps donne à la terre
le temps d’un attachement.
C’est d’y boire le soleil
et le retour en force.

Les yeux s’entrouvrent.

Ne rien y mettre en laisse
de cerise ni d’orange.


{caro~Line D.
}

Le dormeur

Hommage à Qi Baishi

L’encre bleue comme
une eau sèche
en une pluie transparente.
~
Dessous s’agite
un monde miniature de crabe,
de rocailles, d’algues en nuages.
~
Chacun attend l’instant
où la mer les recouvre,

les libère d’une vague.
~
miRLiTon

~
🌑peinture sur papier 89x180cm🌑
~
⚪️jean’yves beaujean 2022⚪️

Un ruban de soie
s’éployait en mémoire.
Poissons et bois d’eau
se dessinaient dans l’aube.
Peut-être qu’il ne tenait qu’à moi
d’avancer sur la grève.
Que seule la mer savait déjà la suite.

~
💨caROline D.

Autoportrait de dos

Tu t’imagines de dos ?

Un dessin de mémoire
est toujours une image composite .

Soudain s’y reconnaitre
&
une idée de corps,
un déséquilibre de mouvement
aux couleurs de l’apparence.

Flottent les couleurs du drapeau.
🌬
mirliton
🌬
Le monde est ainsi fait
de forêts et de rues

Je prendrai soin de dire
que je t’y avais vu
qui prenais soin d’aimer
les oiseaux de passage

Entre terre et béton
en coeur et en chanson
Tout vent d’âme et de mirliton !

🌬caroline D.🌬

« On ne peut cacher ses pleurs ou son rire de dos,
sensations qui font de la tête un grelot. »

Malcom de Chazal