La dame à l’ombrelle

20130131-095255 PM.jpg

Une autre se cache sous l’ombrelle,
& ombre le grain de sa peau.

Partout,le sable en mica étincelle,
&l’Aveugle, à deux pas,
Amoureux transi,
L’œil aux aguets,
s’entiche de miss petits pas.

Elle, elle fait la belle oiselle,
& aime quand le regard l’expose.
Lui,rêve l’univers qu’elle propose
d’aller l’explorer, tout bas.

Le Mirliton

Publicités

La pause

20130128-120451 AM.jpg

Un moment de répit,
Attablé
& calé sur son siège,
Un verre,
Une menthe à l’eau?
Rigolez
Une bouteille!
Allez, tu nous racontes l’histoire,
Du chêne & du corniaud.

À tire d’aile

20130121-114009 PM.jpg

On fait bien des comètes,
Sur des plans dessinés.

L’envie était trop forte de s’exalter.
De quitter ,au grand jour, le sol à ruminer,
D’aller jouer la fille de l’air,
& retrouver, à l’envers, la belle évaporée.

Au tonnerre du moteur, sous l’hélice, on s’enivre
Du bruit,de l’essence, tout est à consumer,
Des vapeurs que sans cesse l’on goûte,
Avant de revenir et devoir se poser.

Fille au dindon

20130118-071719 PM.jpg

Les plumes d’un noir de jais,
Au bleu, reflets d’acier,
Taciturne, il parcourt sa basse-cour,
Il s’emporte, soupe au lait,
& tient chacun à distance.

Toi aussi, petite,
Évite le volatile,
Qui file, sus à l’ennemi.
À la moindre approche,
Il accourt.

Les choix du cocker

20130113-015547 PM.jpg

Mon chien décide:

Ou de rester tranquillement à mes cotés,
Le regard à l’horizon,
Un sphinx aux oreilles pendantes.

Ou de creuser dans un terrier,
La truffe & les griffes,
À la poursuite du moindre souriceau.

Ou de me tirer tout le long du jardin,
Surveillant du coin de l’œil,
Que je le suis bien.

Petites Chamba

20130110-111750 PM.jpg

Le puits est loin déjà & la nuit se couvre.
Le chemin est plus sûr si tu peux l’oublier.

Des bruits,dans les herbes,
Moins troubles que le silence des arbres.
Observées, par l’ombre des feuillages,
Elles se pressent,
& poursuivent la route en parlant.

À l’approche du village,
Les lumières les rassurent.

Faire la roue

20130109-060114 PM.jpg

L’artifice de la roue ne doit pas nous tromper.

Si la demoiselle exhibe son instrument,
À un âge, où ne lui suffit plus la marelle,
C’est qu’elle veut montrer aux garçons,
Le galbe de ses mollets, le froufrou des jupons.

Lorsqu’ils sont en contemplation,
Elle se retourne et vérifie d’une oeillade
Où en est le poisson.

Circus

20130106-110355 AM.jpg

La tente plantée sur la place,
Modeste cirque de gymnastes.

Tout proche de l’effervescence de la piste,
Où tout est déséquilibre,
Gesticulent les artistes.

Sous les lumières de phares,
Leurs habits scintillent.

Camera obscura

20130106-121146 AM.jpg

Sous son air de pavillon de plaisir,
Se cache l’observatoire d’une camera obscura,
Sur le toit, un miroir, une optique,
À l’intérieur, une table ronde où se projette le paysage.

20130106-121551 AM.jpg

À une autre échelle, cette petite chambre,
À travers un calque, renvoie l’image de la personne,
Le dessinateur reprend au crayon,
La silhouette ou place les grandes lignes d’un personnage.

20130106-122136 AM.jpg

20130106-122151 AM.jpg