Allons y voir si j’ose!

20131116-015020 PM.jpg

Un jour d’automne, quand crissent les feuilles sèches,
Quand un ciel blanc de ouate absorbe tous les sons,
D’une branche à l’autre, arrivent quelques grives.

Ces espiègles miroirs à chansons, approchent en quelques bonds,
S’interpellent, s’intriguent de ces filles immobiles,
Qui somnolent & méditent l’œil fixe rivé au bouchon.

Prendre de la hauteur

20131114-083038 AM.jpg
Sur la sellette,
Le green d’un problème ardu,
Ils s »envoient en excursion,
Au plus prés, à chercher la raison.

L’idée de toute façon, doit devenir lumineuse,
& de retour sur le béton, la nuit,
Ils jetteront, fière, un regard en arrière
À leur lune de flonflon, au halo du réverbère.

Mirliton

Enchanté

20131111-093022 AM.jpg

Quand le ciel se couvre au creux de la croisée,
Tout anime la forêt.
Les branches se dispersent, éprises du tournis.
L’aimeraient bien quitter les bords du lit.
L’eau gonfle les racines, encercle la contrée,
Prises dans un sable mouvant,chacune va s’étirer.

De l’altitude

20131109-094224.jpg

Même si le décor reste de bronze,
Rien n’empêche d’imaginer la suite.
Le panier en provision de prisonniers.
Le ballon, une bulle, papier mâché.

Imminent départ vers la profonde solitude des airs,
L’attitude recueillie, comme au dernier voyage,
En un instant, ils quittent notre pesanteur,
& Sous nos yeux, leur sol se dérobe.

En silence

20131107-201232.jpg

Elle s’entendait raisonner tout haut,
Refaire une histoire de rencontre imprévue,
L’attendre ou la désirer,
Avec cette attention craintive,
D’un oiseau, sur une branche.

Partagée entre son envie de plaire,
chanter ou garder le silence,
protégée, cachée sous les feuilles.

L’autopsie

20131104-234628.jpg

À Hidéo Morié

L’autopsie de la démolition montre des liens,
Des organes qui s’unissent aux réseaux souterrains.
Le désordre s’explique ou s’applique à révéler l’usage.
L’équilibre fragile éclate en tas, sous différentes poussières ,
On organise le départ des matières brisées, classées devenues neutres
& à la force du marteau, au vide, répond l’écho.

C’est pas moi!

20131103-233641.jpg

J’y ai dit de pas courir après le petit,
Y voulait pas me croire qu’il lui faisait peur,
Y rigolait même de le voir se carapater,
& de sauter le fossé pour lui échapper.

Y pouvait pas savoir qu’il allait glisser,
S’accrocher aux ronces, finir tout griffé,
& revenir en pleurs, disant : je l’dirai!