Bonnard

20150427-045739 AM.jpg

Sur les murs où la lumière des spots concentre les regards,
La toile devient écran
& les couleurs parlent
comme au vitrail des cathédrales
D’une matière que l’œil palpe,
Des reflets d’une surface sans cesse en mouvement.
La figure ici s’arrondit de surface en volume, s’humanise.
Les angles des fenêtres et des portes imposent les cassures,
D’où se déversent en flots des lumières
& se renvoient les espaces en une perspective de miroirs.
Bonnard s’acharne à découvrir l’accord des tons entremêlés.
Chaque aplat est l’enjeu minuscule, musical de la toile,
& Résonne à l’autre bout, dans un coin oublié du carrelage,
Pour qu’enfin s’impose à l’esprit, le plaisir de la sensation..

Mirliton

Vertige

20150414-025226 PM.jpg

Au balcon,
où la ville familière s’agite en miniature,
Elle montre son minois,présente sa coiffure,
Espérant que derrière les vitres, de l’autre rive,
Se cache un soupirant aspirant aux délices.
La mignonne pourtant se lassant du hasard,
Dût rentrer sans accrocher aucun regard.
Demain, peut être, demain il y sera.

Mirliton

L’oiseau de nuit

20150407-113534 PM.jpg

Pour les fêtes, où l’ivresse nous gagne,
Il nous faut la couleur de la nuit,
Que nos yeux échangent des étoiles,
Quand nos lèvres, de jouir ont envie.

Pendant qu’immobile dans l’arbre,
le volatile inquiet se cache,
Trop curieux pour quitter son étage,
Ne voulant plus dormir mais surprendre
des aveux qui résonnent à l’infini.

Mirliton