Coureuse d’étoiles

Coureuse d’étoiles

~

Une toison d’or et cendres brille,

Dessine la figure d’une constellation,

Disperse une poudre fine d’étoiles,

Les illumine & rêve d’apparaitre

Sous le drap bleu nuit

phtalocyanique

& double fille.

~

Mirliton

Publicités

Éclats

L’éclat inactinique des vénus immobiles

Le coup d’œil appuyé s’est figé en cliché

Comme un regret à dérober en silence.

~

En échange, restait dans l’air environnant

Un parfum irrésistible de demoiselle.

~

Les visages s’estompaient fuyant les lampadaires

Le soir déjà rendait synonyme ombre et solitaire.

~

Souvent, enfant, j’aimais croire en un simple miroir

& le voir s’animer d’une histoire; histoire d’y croire.

~

Mirliton

Guetteurs

À la pêche, elle s’déhanche,

pointe la flèche, cligne de l’œil

& enfonce l’hameçon en fin fond des cœurs.

~

Son regard aiguisé & son doux teint de pêche

Les tirent du sommeil. En haleine, ils aboient

Déjà pieds & poings liés à leur belle Hélène.

~

Là, où elle tient lieu de loup, dans l’ombre du sous-bois,

aux aguets, elle joue & toi, tu suis l’appât,

Sauras-tu toujours la garder bien éloignée de toi?

~

Mirliton