Sybille

Sybille recroquevillée en berceau,

Dépouillée de ses hardes,

Lézarde, sombre de sommeil

En présage, plonge au profond,

devine en extase & délivre

Ses mots en vagabondage.

~

Mirliton

Publicités

Superposer?

Pour une ménagerie d’images du Désert Occidental

[Changer de décorps ]

À l’exemple de la foire expo

Un décor double face de genre :

Support photographique au visage changeant,

En peinture artistique du Désert Occidental.

Chacun devenant photographe de foire.

Amusez-vous à la photo souvenir.

~

À dessein, vous n’êtes que silhouette.

Votre corps se profile, il est svelte

Manque la tête de circonstance

À caler dans la circonférence.

PILE: île

~

Engagez-vous!

Choisissez votre genre,

Faites un vœu, un doux regard ,

& Cliquer sur le phototéléphone

FACE: aile

~

Occupez vous!

Dans le cadre de l’exposition,

Exposer vous en île ou aile

Pour vous voir en peinture, en pâture,

Vous faire valoir.

Collez votre visage

Envoyer avec le # desert occidental

————————————————

Mirliton pour le Désert Occidental

Expo Mai 68-18

~

Section Bricolage:

Sur Châssis 70X220cm

Acrylique sur papier peint

À installer sur le passage.

~

Tirer le portrait

~

L’appareil intéresse, ( ? )l’attraction du quidam

Au réglage, le soufflet se déplace ]>

Le visage se dessine sur le verre dépoli ^¥^

~

Attendons que le nuage passe…..🌥

Chacun retient son souffle {…}

Un silence, un sérieux de façade

& quand revient au rayon le soleil🌞

Regarde! clic! 🗯

« bientôt tu verras au bout du doigt l’oiseau ».⌛

clac!🗯

~

Mirliton

À envisager

À envisager.

Toujours en difficulté pour la pose?

Je vous propose une carte où insérer votre visage.

Un visage souriant,

Maquillé,

Mine sombre, ténébreuse,

Insouciante, libellule, volubile….

Où vous pourrez enfin vous voir en peinture.

Collez’y donc votre face,

distribuez alentours

avec les compliments de:

#desertoccidental

Dompteuse de croco

Une belle Blandine,maitrisant sa terreur,

A conquis le gavial et lui donnant le rythme,

Danse un pas de deux, un tranquille quadrille.

En habit de vapeurs de pastels,

La fragile dompteuse, la fleur de la piste,

Pétille, étincelle. Une fée à croquer.

& la bête a la larme soumise.

Tous les crocos ne peuvent finir en sac

Et sans être charmant, le prince

voudrait l’être presque.

Mirliton

Du dessin ( recette)

Cuisine

~

D’abord il semble nécessaire de prendre la mesure de la page,

du blanc vierge de toute trace,

Encore cadre limpide et néant muet.

Le sens du rectangle détermine des usages.

Qu’importe, tu pourras découper dans la feuille.

Les diagonales s’imposent et créent même un centre.

Ce point trop stratégique ne doit être qu’une fuite.

~

La mine large et souple ne marque pas encore,

Mais dans l’air, la main s’agite, imagine la trace,

caresse juste le grain et laisse un gris soupçon,

un treillis de lignes, mêlant dans un désordre actif

les courbes & l’arabesque qui font les corps.

~

Dans la fenêtre d’un cadre trop rectiligne

& par des zones d’ombre grise,

Brise le blanc étincelant du papier

pour donner l’illusion d’un relief, de l’épaisseur en plans.

Laisse apparaitre les formes qui s’y développent.

~

Souligne çà et là sans trop te décider sur la forme

Car l’expression des extrémités, des mouvements

doit aussi se trouver une place

Et à être trop séduit par un apparition,

Il se peut qu’ensuite on butte sur les détails,

que l’on gâte la figure en lui imposant sa vision.

~

Il est toujours difficile de capter cette légèreté,

Cette liberté du mouvement entrevu.

par nature, la forme est impalpable

Et doit rester telle un soupçon d’irréel

Où chacun reconnait son possible idéal.

~

Mirliton