L’exposition

~

S’arrêter sur le boulevard

À la devanture, les photographies

Impressionnent par leur calme.

Une vérité ocre exposée à une lente mélancolie

Où chaque pli se casse pour augmenter la vision.

C’est ça… en une perspective marquée dans le pli

& chaque ombre y dessine sa manière d’habiller.

Des manières d’envelopper  un corps 

En matières superposées.

~

Mirliton

Publicités

Bloc de plage

Bloc de plage

~

C’est un monde immobile et taillé au carré

Qui plonge à la marée,

& revient s’égoutter

chaque fois un peu plus incrusté,

Un peu plus l’air marin.

~

Pendant qu’une mousse pousse,

s’agglutine sur ses faces,

traine une chevelure d’algues

Qui flotte en cerfs volants

& joue à suivre les vagues.

~

Mirliton

Flottement


La rapidité d’interrogation d’un dessin

rejoint l’envie de restituer un souvenir.

La mémoire des formes n’est pas figée en images

mais lentement en mouvement comme

cette inconnue qui se retourne

et que l’on reconnait.

Le dessin mieux que l’instantané reconnait ce flottement. 

~

j’Y

En nage

~

En nage,

La piscine quadrillée de couloirs parallèles,

Chacun dans sa ligne avance en solitaire.

Elle, s’épuise d’un va & vient sans fond

& ne s’entend plus frapper l’eau en éclats.

Par moments elle se pose au bord du bassin

Et écoute résonner les cris, les rires de gamins

Qui font d’une pataugeoire un bien autre usage.

~

Mirliton