Les dentelles

20140731-023227 PM.jpg

Les galets roulent,remontent la plage.
Entre chocs & respiration des vagues,
Le rythme des pensées,
Se berce d’horizon
Où de vagues moutons imitent les nuages.

Un vent chargé d’un goût de goémon,
& les cris des goélands
Poursuivent la promenade.
Au bord, l’écume grignote le sable.

Mirliton

Publicités

Quitter

20140717-091339 PM.jpg

Sur le port,
Vague terrain d’effervescence,
Le bateau assis sur la cote,
Garde un pied dans l’eau,
Prêt à quitter le bord.

L’ air de la mer couvre de sel les rambardes.

Pour traverser le miroir de l’océan,
Tu dois plonger dans ton rêve,
Vomir tes inquiétudes,
& délier tes attaches.

La bouée s’accroche aux vagues,
L’exil au bastingage.

Mirliton

Veilleuses

20140715-014127 PM.jpg
Photo Jack Ouessant

Au début du XVII° siècle, Michel Le Nobletz, natif de Plouguerneau,  » vit des pratiques étranges: on adorait à genoux la nouvelle lune; le jour de l’an, on offrait du pain beurré aux fontaines publiques; à la Saint Jean, on disposait autour du feu rituel des pierres plates pour que les morts vinssent s’asseoir; des femmes menaçaient les saints et fouettaient leurs statues quand ils ne leur ramenaient pas assez vite les hommes partis en mer. »

Face au couchant, Brest, la côte et les iles, Auguste Dupouy 1934

Les sirènes

20140711-023951 AM.jpg

Ballade de sirène

Sirène,ton escarcelle
Coincée dans l’élastique,
Glisse lentement, s »abîme,
Pour rejoindre les fonds

& tes boucles finissent
Comme un charme à moirer,
L’éclat de tes écailles
Couve en secret dessous.

Ton unique désir,
Mouiller dans la Tamise,
La nuit le long des quais,
Te destiner aux brumes.

& l’équipe des sibylles,
Où tu joues l’écartée,
Guette déjà les conquêtes,
Des seuls, des dessalés.

Les baleines de ta gaine
Enchainent les couplets
D’une mélopée qui traine
Au large les noyés.

Mirliton