Art involontaire 9

Section mystère & boule de gomme

~

L’intention était noble d’éviter la caisse!

Mais au fait, là, qu’est- ce?

~

Mirliton

Publicités

De fil en aiguille

Photo j’y, De fil en aiguille

~

Au début du combat

faut un atout, enfin un as,

Avec un A grec cassé,

Dégommé.

~

&L’ainé dans tout ça?

Élancé, il dansa comme un couple,

Le nez collé à l’oreille,

Comme la boule libérée

Qu’on lance d’un déclic

Qui part en répercussion.

~

En fin de course

Le letton, enfin un ex,

Avec un uppercut

S’esquive.

~

Mirliton

Impressions


Modeste pompon

Qui vole au vent, éternue à la moindre brise,

les hélico dévissent du pissenlit ,

Entament en formation l’ascension.


Un enduit de préparation couvre

Les jointures de plaques, les fixations

d’une simple ornementation

bientôt recouverte d’un ennui de grand blanc.


L’enchanteur débutant , pétrifiant,

Inscrit dans la roche, couverte à la marée,

L’oiseau de mer, un fou, un goéland

condamné à attendre ici la fin des vents.


Depêche, défriche, décolle.

Sous l’affiche, l’éphémère trace s’accroche,

marque le champ de sillons,

de gestes se mesurant au plan.
Mirliton

Couvert

Le couvert 1

Un bouton de rejets de ronces et de branches.

À peine un monticule de brindilles sèches,

Rassemblées en attente, prêtes à bruler.

Dedans, des nids où sommeillent des mulots

Et la nuit, fugitifs, ils en sortent furtifs.

~


La fleur tendre est fraiche et son parfum entête.

Le pétale a été lentement grignoté par l’insecte,

Puis, gavé, il s’envole goûter ailleurs la suite.

Il laisse dans les courbes géantes sa marque,

Un reste involontaire de table mal débarrassée.

~

Le couvert 2

Mirliton

Air de Java

La nuit inassouvie garde à la lampe

Le lecteur en haleine, en attente.

& sous le couvert des mots, trémolos,

Y’se prend derechef pour l’héros.

~

(Qu’est ce qui lui prend à l’hélico?

Java à nous tourner la tête.

L’air à l’entête du pas chaloupe,

Illico, il lui hache ses mots.)


& pis, l’innocent gamberge,

chavire l’écarlate du lit,

dérange savamment les plis

& pis, doucement, délie

Les rubans d’sa chemise de nuit.

~
& chaloupe un air de piano, à courte paille,

Grelot, gros dos à gogo … tout l’tremblement.

La nuit affutant les couteaux,

Chevauchant la piste d’la gazelle,

Il lui mit un peu trop prés, aimant,

D’un doigt, offusquer la Rosette.

~
& pis sans arrêt, sans un mot, à quatre pattes

Alléchant, souvent goûter sa bouche coquette.


Mirliton