Art involontaire

Section installation progressive

~

Au sous sol régnait un silence de poussières

Vide, sans outil, sans habitude.

Le bricoleur avait fui

Emportant sa valise.

~

Mirliton

Publicités

Lavatory

~

Madame Lily se savonne

Au dessus du lavabo gris.

Elle s’amuse, fait des bulles,

S’épate,

Se prend d’une folie meringue,

D’un plein bol de mousse

Grand siècle

Chantilly.

~~

Mirliton

Chat…

Chat

~

Vire, navré, le navire prend l’eau,

Peau, pas d’peau pour la poupe,

Loupe, écope & choppe,

Mot, se rire des marées,

Touille, à la godille, à vau- l’eau,

Tôt, pointe l’avant du bateau,

Lent, s’enfonce, s’abime.

~

Mirliton

Le pénitent

Le pénitent

~

L’habit brume sombre,

S’Irrite d’un vert cactus.

Reclus,

Dans le noir d’une capuche,

Ses pensées s’excitent.

~

Un corps lentement défile

Tellement bon à rêver,

Ciné

Qu’il tourne encore

Dévidant sa mémoire.

~

Mirliton

~

Statue de l’effrontée

~
J’te voyant bien tout en malice,
K’a venu glissou sa menotte
Jusqu’au fond d’sa culotte
Même qu’ j’y ai dit ma p’tite mie:
« Minou, j’y dit l’mot très doux,
Vient’ en ici chippie su’lit
Que j’te délice, que j’te délace. »
Mignotte te v’là lasse, Élise,
T’auras pu k’à t’y laisser fondre,
Katie, yeux roulants su’l’dessud’lit,
Alanguie la lippe à l’eau
& K’à l’ailloli enfin l’élue dort.
Elle est en or, mon adore.
~
Mirliton 

Perspective canine

L’hypothèse du pisteur

~

Ensemble,

L’étrange babil des onomatopées

(L’oiseau siffleur)

Fabrique la langue, la rend habile aux sons

À opposer les sons en catalogue de chants

en mélopées, mélodies vite répétées,

A apprendre à se bercer de sons

~

À prévenir: 

« LA-BA » suivre la trace

Reconnaitre l’animal 

Le discerner

cerner la ressemblance 

Chasseurs d’images 

Projetant  la mémoire de la forme

En de multiples ocres de pelages.

La connaissance du gibier

Fabrique l’image préhistorique.

~

Mirliton

Réflexions faites

L’attention donnée au chemin est soutenue.

Chaque pierre rend la marche précautionneuse. 

L’équilibre balance les bras.

La pensée s’accroche à la route,

L’instant d’après divague.

~

1

La symétrie est une habitude simplificatrice.

Une fausse symétrie amène un plaisir supplémentaire,

Une légère complexité qui oblige,

suspend le regard, le temps de savourer

cette simple variation de la forme.

~

Se voit-on trop dans le miroir,

pour ne pas se connaitre dans une photo?

~

2

Le tracé du corps en spectacle

Inverse les rapports du visible.

L’invention en chaque moment de la courbe,

d’un dos, d’une main, d’un creux…..en un trait,

doit donner à la présence de la figure entière

La forme d’une apparition.

~

Se laisser séduire au premier regard.

S’y reconnaitre.

Ne l’avions nous jamais déjà vu(e)?

~

Mirliton

Le ressort enroulé

1)

          Le ressort enroulé (fable)


Le commissaire d’exposition, le mécène éclairé et l’œuvre d’art


remontent comme un ressort, une mécanique culturelle bien huilée.


La spirale décisionnelle qui va nous amener à l’œuvre


est toujours le fruit d’une intense cooptation.


Avec force biscuits et pétillant, on en oublierait même l’objet,


pour lui préférer la joie de se retrouver dans un monde éclairé


& se prêter à la communion autour du jeu monopolisateur.


~

Déjà, le commissaire est là pour ( en) reprendre une ligne


Mille fois exposée et le mécène attend qu’on lui fasse de l’œil, du pied, 


Que l’on cite son extrême intérêt ; l’occasion est trop belle d’être ainsi choyé.


Tout ce p’tit monde, la fête terminée, un petit peu pompette, sortira ravi et 


bien amusé, rotant & se disant prêt à y retourner.


~

& l’œuvre, alors? oubliée sur le coté, sur une table; elle est débarrassée, jetée ou balayée 


par un personnel d’entretien qui n’aura toujours pas la qualité 


pour entendre l’ironie de sa dure réalité à l’Œuvre ;


Elle qui n’en finit pas d’oser, doser provoquer 


et qu’ainsi mise à nu sans s’écarter, s’expose à tous les dangers.


~

Signé: l’œil du Mirliton


2)

En référence:
1 )dessin non terminé de Jean – Pierre Allain 2018
http://www.jean-pierre-allain.fr/
2) rêve de bronze de j’y Beaujean 2018
https://desertoccidental.wordpress.com

Miroir grimoire

Miroir

Lance un regard

compose ton image

Troublante ressemblance,

Face à face inversée, frontale.

~

Grimoire

Traits tirés, lèvres gercées,

Souligne les en rouge sang !

Chaque regard fouille l’infime variation

Du pareil & de l’indifférent.

~

Grimaces

Rarement souriant… si à deux. Quelquefois.

Brosse à dents, rose dedans,

l’intimité d’un palais.

~

Jeu de glaces

& ne pas se reconnaitre de profil

étrange inconnu difficile à dompter

Je vous vois me voir.

~

Mirliton