Crâneuse

Publicités

Dormir debout

~

Au creux d’un conte, la nuit,

Le lit en bateau, la tourmente

Traversée de visions.

~

L’héroïne subit les soubresauts

De noires persécutions,

Essuie une pluie d’illusions.

~

Au matin, l’happy end finit

Par dégager le ciel. Fatiguée.

Les troublions disparaissent.

~

Mirliton

Higelin

Pire que Pierrot dans sa nuit attique,

Vers Galilée à la lunette déployée,

L’étrange roulette historique

Grave Higelin au sillon électrique

sa voix lactée & le dirige

De l’ éphémère au phonétique.

Mirliton

Art involontaire 10 (Section Espaces &Tableaux)

Couloir

Le mur n’est qu’une peau

Pour en colmater les blessures

Nous devons délimiter une surface,

Un sparadrap au ton nouveau;

Faire oublier la ligne des fissures

& Faire apparaitre l’intention en plan.

~

Ou encore,

Ailleurs, la transparence de coupe

laisse des signes opaques en filigranes,

Une possibilité d’imaginer derrière l’image

le reste caché et la réalité dépoli d’un plan.

~

Mirliton