L’ondulée



L’ondulée

Pas bien commode de faire la belle
en soie sauvage & tweed.
Faut faire
Une démarche chaloupée en ligne,
la jupe volante au roulis langoustine.
🍏
Avec çà, un p’tit air alangui,
non,une moue,
Yeux fermés, bouche de spleen
& le reste naviguant à l’estime.
🍎
Mirliton
🍏

L’atterrage

Souli, Souli,
t’arrives d’où, dis-moi?


Ta façon d’être belle
Ta manière d’être bleue
De tendre chaque pore
Tout en fermant les yeux
Tu dégaines de la hanche


Dans ton rêve de mer
Serait-ce ton voilier
Là-bas au pont de rose?


Souli, Souli,
Tu t’en vas où, dis-moi?

🍏
caroline D.
🕳

Mignardise

Mignardise
*
L’ombre cache
Diane qui baigne
à deux pas du bassin.
Elle peigne en essaim
de longs cheveux fils fins
& défaisant sa tresse,
les bouclettes s’emmêlent,
& viennent s’abandonner,
balançant à tout va.
*
Mirliton
*

De quoi y voir l’amour
par le geste conquis
et le rose savant
près du noir béant.
Et de quoi voir le jour
qui s’approche doucement
en jouant de ses doigts
dans un panier de soie.

💎
* caRoline D. *

Les paysages de l’ombre

Les paysages de l’ombre


Le verre assez lucide
pour laisser la chaleur
nous baigner de rayons,
découpe son cadre d’ombres
& projette la lumière
d’un théâtre d’illusions.
~
°Mirliton°
~

& verse et verse
l’invisible visible
que se dessine l’heure
sur la scène du jour
Le jardinier s’avance
vers le fond de sa cour
et le soleil dépose
un grand éclat d’amour.

~

Caroline D.

~

Début

Mercredi 18 mars
…….

Dehors, l’activité s’endort
Le monde Occidental si frénétique
Oublie son avenir
& se carapate dans son donjon
Quand la ville assiégée par l’invincible minus
Ne sait plus que refermer ses portes.
……..
Nous nous sommes & restons attachés à notre port
& suivons aux fenêtres ouvertes le soleil qui se montre
Là bas la mer seule fait ses vagues
& les poissons , eux qui n’ont pas péchés
Sont sauvés et forniquent dans les eaux profondes.
……
J’yb en Mirliton
*
Silhouette/ première couleur
*

Tous ces lieux qu’on invente
comme autant de bateaux
amarrés dans le vide
À faire couler les heures
Naufrages – dans le jour à percer
le jour à fleur de coeur, oublié
et l’autre, dérobé
à fleur d’effroi
Et là, devant quelques hublots
en grands chevaux sur l’eau
toutes crinières au vent
l’attention et le geste
en mots et
silhouettes

Caroline *D

Virevolte

Virevolte


~
Une révolution de ballet!
Rayonnante d’énergie,
Elle s’enivre & se grise.
Sous l’emprise des spirales,
Son vertige d’étoile la délasse.
~
En espadrilles, tu glisses,
Enroules
Un volant dérobant;
Dévoiles
le diamant des regards.
~
« Au hasard heureux de l’escarpolette ».
Dixit Fragonard
~
Mirliton
~
*
~
Ô mais l’aube…
Qu’on l’emmène elle aussi…
Les rêves coulent à flot
dessous les souliers plats.
Et regarde le temps
qui s’en donne à coeur vent…
Alors en balançoire, tout l’monde!
Et n’oublions pas l’aube
pour y semer le jour!
On n’a jamais assez de jour…
Ni de nuit, d’ailleurs…
~
Caroline D.
~
*

Vert bleu

Au bord, une lumière remonte des fonds.

Le sable donne alors à l’eau sa verdeur opaline.

La mousse lèche toujours un peu plus de plage.

Un ciel lourd de nuages glisse en silence

& découvre une voûte immense.

L’air se charge de nos narines.

L’instant d’après les couleurs se mélangent.

Mirliton

Statue de l’effrontée

~
J’te voyant bien tout en malice,
K’a venu glissou sa menotte
Jusqu’au fond d’sa culotte
Même qu’ j’y ai dit ma p’tite mie:
« Minou, j’y dit l’mot très doux,
Vient’ en ici chippie su’lit
Que j’te délice, que j’te délace. »
Mignotte te v’là lasse, Élise,
T’auras pu k’à t’y laisser fondre,
Katie, yeux roulants su’l’dessud’lit,
Alanguie la lippe à l’eau
& K’à l’ailloli enfin l’élue dort.
Elle est en or, mon adore.
~
Mirliton 

La godille

L’aviron brasse l’onde en huit hélice.

Les sœurs blondes hélas tremblent 

Déjà l’eau mouille les bottines.

Elles s’excitent dans l’esquif

S’empêtrent, toutes trempées du jupon

Collé blanc transparent juste aux corps.

Échoppent, s’effrayent les ondines.

& elles se font à l’envers des films

Où la mer sans fin les chavirent, les enlisent.

~

Mirliton

Sablées

~

L’étendue du ciel blanc

en paquets de nuages,

sous la ligne descend

au bout, jusqu’à une plage

où le mica en éclats étincelle .

~

Sous le sel des vents,

Le goëmon qui traine,

les belles qui s’étalent

en rangée de serviettes

& qui nonchalamment miment la sieste.

~

Moi, le vieux qui gribouille

Celui qui mine noire, croque mitaine,

j’imagine dans des traces incertaines

les bretelles de maillot

ou les empreintes du sable.

~

Mirliton

Cake-walk

À voir absolument sur vos écrans:

https://fr.wikipedia.org/wiki/cake-walk

& maintenant donnons les langues au chat:

Allemand : wenn die Katze aus dem Haus ist, tanzen die Mäuse auf dem Tisch (de) (quand le chat n’est pas à la maison, les souris dansent sur la table)

Anglais : when the cat’s away the mice will play (en) (quand le chat est loin les souris jouent)

Chinois : 天高皇帝远 (zh) (天高皇帝遠) (tiān gāo huángdì yuǎn) (le ciel est haut et l’empereur est loin)

Danois : når katten er ude, spiller musene på bordet (da) (quand le chat est dehors, les souris jouent sur la table)

Espagnol : cuando el gato se ausenta, los ratones bailan (es) (quand le chat s’en va, les souris dansent)

Espéranto : kiam kato promenas, la musoj festenas (eo) (quand un chat se promène, les souris font un festin)

Estonien : kui kassid läinud, on hiirtel pidu (et) (quand les chats sont allés, les souris ont la fête)

Finnois : kun kissa on poissa, hiiret hyppivät pöydällä (fi) (quand le chat n’est pas là, les souris sautent sur la table)

Hongrois : ha nincs otthon a macska, cincognak az egerek (hu) (si le chat n’est pas là, les souris font du bruit)

Italien : quando il gatto non c’è, i topi ballano (it) (quand il n’y a pas le chat, les souris dansent)

Japonais : 鬼の居ぬ間に洗濯 (ja) (oni no inu ma ni sentaku) (le démon vient pendant le lavage)

Néerlandais : als de kat van huis is, dansen de muizen op tafel (nl) (quand le chat n’est pas là, les souris dansent sur la table)

Norvégien : når katten er borte, danser musene på bordet (no) (quand le chat n’est pas à la maison, les souris dansent sur la table)

Polonais : gdy kota nie ma, myszy harcują (pl) (quand le chat n’est pas là, les souris dansent sur la table)

Portugais : quando o gato sai, os ratos fazem a festa (pt) (quand le chat sort, les souris font la fête)

Roumain : când pisica nu-i acasă, joacă șoarecii pe masă (ro) (quand le chat n’est pas à la maison, les souris jouent sur la table)

Russe : без кота мышам раздолье (ru) (bez kota mycham razdol’e) (sans chat c’est la liberté pour les souris)

Serbe : где мачке у кући нема ту мишеви коло воде (sr) (gde mačke u kući nema tu miševi kolo vode) (où il n’y a pas de chat dans la maison, on trouve des souris)

Suédois : när katten är borta, dansar råttorna på bordet (sv) (quand le chat n’est pas là, les souris dansent sur la table)

Tchèque : myši mají pré (cs) (les souris dansent), když kocour není doma, mají myši pré (cs)

Télougou : రౌతు మెత్తనైతే గుర్రం మూడు కాళ్ళ మీద పరిగెత్తుతుంది (te) (Rautu mettanaitae Gurram moodu kaalla meeda parigettutumdi) (si le cavalier est mou, le cheval court sur trois pattes)

Vietnamien : vắng chủ nhà, gà vọc niêu tôm (vi) (propriétaire absent, les poulets fouillent dans les pots de crevettes)