Courbes en Do

à l’Hurdy gurdy

🌖
Demoiselle se délasse…………………..se délace
& dés la nuit venue…….Vénus est nue et lisse.
Hélas,….l’hurluberlu qui n’la connait ni d’Ève
reste com’interloqué devant ses courbes lascives.
Il s’éprend d’la beauté & lui écrit des notes
puis sur son corps Déon……….il grave la chanson.
🌖
Mirliton

🌑
Boucle grise
🌖
Quand le bonheur lui chante
de lancer au grand vent
quelque beauté peut-être –
comme un nuage improvisé
sur une note d’accordéon –
Vénus se rend à l’océan
et lance à l’eau des bouts de jour
qui feront sourire la vague.
🌖
caroline D
🌑

Idylle de Bohême

idylle de bohème

« À son cristal de roche, je glisse mon accroche cœur;
elle rougit de bonheur & garde son air rieur.
Elle se moque de moi, m’écarte, nous jouons batailleurs. »
☁️
🌬& les rimeurs s’escriment à l’ombre des railleurs.
🤸‍♀️
Mirliton

🌑
« On dirait que la belle a appris à marcher
entre des éclats de corail & des cafés lattés,
dans des parfums de terre & de fleurs d’oranger. »
☁️
🌬& les racailles échouent qui tirent tout à la courte paille.

🤸🏿
caroLine D.
🌒
« Elle, elle tire les arcanes de soupçons d’avenir
& fait sur la comète le plan des jours d’ailleurs.
Son regard est mouvant & son ciel plein d’espoir. »
☁️
🌬& les pêcheurs d’escales désirent prendre son âme.
🤸🏿‍♂️
Mirliton

L’ondulée



L’ondulée

Pas bien commode de faire la belle
en soie sauvage & tweed.
Faut faire
Une démarche chaloupée en ligne,
la jupe volante au roulis langoustine.
🍏
Avec çà, un p’tit air alangui,
non,une moue,
Yeux fermés, bouche de spleen
& le reste naviguant à l’estime.
🍎
Mirliton
🍏

L’atterrage

Souli, Souli,
t’arrives d’où, dis-moi?


Ta façon d’être belle
Ta manière d’être bleue
De tendre chaque pore
Tout en fermant les yeux
Tu dégaines de la hanche


Dans ton rêve de mer
Serait-ce ton voilier
Là-bas au pont de rose?


Souli, Souli,
Tu t’en vas où, dis-moi?

🍏
caroline D.
🕳

L’émouvante

L’émouvante
⚪️
Qu’a-t-elle dans son allure qui me rapproche d’elle ?
l’élégance ou l’habitude du geste,
l’hésitation de l’équilibre,
le balancement
Longtemps chaque mouvement s’applique avec économie
à construire une démarche.
L’insensible démarche des courbes.
🌑
Mirliton
⚪️
Et ce lien qui unit
puisqu’il en va du monde
dans la constance de l’inconstance
et le mouvement dans la durée.
Peut-être n’en tient-il
qu’à ces courbes tracées,
ces attentions portées,
cette beauté qu’on touche
pour mieux recommencer.
💎
⚪️caro.line D.🌑

Kémé Birama

Peinture / bois. J’ybEaujEan 2020
*
Kémé Birama

Lorsque gorgée du temps
La terre sombre en mélancolie

De l’épopée nous reste
Le grain sourd de la nuit
& La chaleur qui hante
& sa voix en roulis.

!mirliton!
*
Écoutez
https://youtu.be/O3VSg04i18g
Épopée Bambara
Chanteuse / Djalimuso
Nantenedi Kamissoko
*

Par des roses d’iris
pénètre une musique.
Orage bleu en permalien,
elle sait bien que le monde change.

Devant l’écart des lèvres
et le doux des épaules,
elle en appelle à l’aube
pour y goûter le temps
et la grandeur du monde.


°cArOlInE D.°
.

Repliée

~
Mine chiffon,
son visage doux grisé,
Elle s’imagine poupée.
Ses bras tombent sans façon
& Ensemble, ses deux yeux
clignent à l’unisson.
~
~
Elle s’interroge timide
N’osant, pas trop tranquille,
Regarder son reflet.
Une image enlumine,
Tracé fragile & trouble
La moue & le chignon.
~
~
« Est-ce là mon destin,
traits pour traits
arrêtée pour toujours
idéale prisonnière
d’une image de papier?»
~
°Mirliton°
~
à peine éveillée plissent les yeux
de la première dans l’ombre du matin bleu encore ensommeillée
la seconde écarquillée peine à reconnaître
à qui sont ces mêches blondes est-ce son reflet ?
elle plisse le regard et déplie son kimono froissé la troisième demoiselle attentive à sa toilette du matin est-ce une bulle de savon ou le premier rayon du soleil levant
~
*jF.RoMain*
~
L’endroit resta l’endroit.
Et le monde resta le monde.
Du bleu et des lignes.
Des yeux et des âmes.
À en faire le tour.
Le tour de soi et des jours.
Du coeur et des autres.
~
}caroline D.{
~

L’élégante

~

Peinture sur bois 80×100~ jean yves beaujean 2020~

« Taupe & puce »

~

Chatouilleuse?

~

La douceur du pinceau

À la couleur tendre

Donne la chair rose poule

Au grain de la toile

~

Mirliton

~~

~

À y chercher le temps

elle retrouva l’aurore

et le vent

qui trainait avec elle

Elle entendit l’oiseau

et le trait prononcé

d’un vert cerceau de plaine..

Anne, ma soeur Anne,

saura-t-on voir le ciel ?

~

Caroline D.

~