Le chant des greniers

Publicités

Réflexions


Le métal aujourd’hui installe les reflets en blason.

Les couleurs agencent les alliances d’un pays incertain

où règne, en majesté, sur un dais, un poupon.


Ce malin distribue à chaque génuflexion

Sucettes sucées & force bonbons

qu’il jette aux pieds des barbons.

Médusés qu’ils sont de servir sa divine jeunesse,

Enivrés de Son immense petitesse, Sa belle Joliesse,

Sa jolie rose fesse & son teint pompon.

En délire qu’ils sont les Suisses de l’suivre à la trace,

De confondre de bruit leurs hallebardes,

mouillant la larme à l’œil, à l’alarme!

Quand après l’biberon, il nous fait le fameux rot rond.

L’est-il pas mignon notre éminence ?

Mais, faut pas perdre son temps à l’adoration.

Qu’on oublie la fin d’la démonstration.

De nouvelles alliances changent les ambitions

& la politique, hélas, est toujours à l’annexion.

Mirliton