Femme d’automne

Vuillard aimerait cette femme de dos

Passante déjà croisée

Couverte de nuances

Un châle sur les épaules

& le bonnet sombre enfoncé sur la tête.

~

Mirliton/ photo j’yb

~

Et cette histoire qu’elle fait sienne,
de mousses et de nuages.
Une histoire tranquille et belle,
de limon et de ciel.

~

Caroline D.

La porte vert vermillon

La porte vert vermillon

~

Mouche, tes yeux étonnés vers la rue.

L’énigme d’habitudes, de clés

S’inscrit dans les fentes du bois.

L’ocre rouge orangé colle au Basque.

Les ferrures qui rampent, rouillent & hantent

L’éclat d’une peinture laissée à jamais seule

La dalle qui escalade sur la pointe des pieds

& l’ amygdale, l’araignée des végétations .

~

Mirliton

~

Sous terrain

~

Le sol accumule

En couches, de fines poussières.

Une suie qui s’infiltre,

colorée grise,

Qui descend,

Cherche l’interstice.

~

Dés qu’une porte s’ouvre

La lumière suit le même chemin

S’engouffre

Rebondit aux murs

S’étouffe dans l’ombre.

nous guide vers le haut.

~

Mirliton