Tenir la dragée haute à la basse cour

Chaque volaille s’active
Un grain de folie
Passe dans la piste.
Caquètent les poules.
~
Quand coquette,
L’autre poulette, n’en peut plus.
Assez de la pipiaille.
Elle vole dans les plumes
S’égosille la canaille,
S’affole la volatile.
~
Mirliton

Cake-walk

À voir absolument sur vos écrans:

https://fr.wikipedia.org/wiki/cake-walk

& maintenant donnons les langues au chat:

Allemand : wenn die Katze aus dem Haus ist, tanzen die Mäuse auf dem Tisch (de) (quand le chat n’est pas à la maison, les souris dansent sur la table)

Anglais : when the cat’s away the mice will play (en) (quand le chat est loin les souris jouent)

Chinois : 天高皇帝远 (zh) (天高皇帝遠) (tiān gāo huángdì yuǎn) (le ciel est haut et l’empereur est loin)

Danois : når katten er ude, spiller musene på bordet (da) (quand le chat est dehors, les souris jouent sur la table)

Espagnol : cuando el gato se ausenta, los ratones bailan (es) (quand le chat s’en va, les souris dansent)

Espéranto : kiam kato promenas, la musoj festenas (eo) (quand un chat se promène, les souris font un festin)

Estonien : kui kassid läinud, on hiirtel pidu (et) (quand les chats sont allés, les souris ont la fête)

Finnois : kun kissa on poissa, hiiret hyppivät pöydällä (fi) (quand le chat n’est pas là, les souris sautent sur la table)

Hongrois : ha nincs otthon a macska, cincognak az egerek (hu) (si le chat n’est pas là, les souris font du bruit)

Italien : quando il gatto non c’è, i topi ballano (it) (quand il n’y a pas le chat, les souris dansent)

Japonais : 鬼の居ぬ間に洗濯 (ja) (oni no inu ma ni sentaku) (le démon vient pendant le lavage)

Néerlandais : als de kat van huis is, dansen de muizen op tafel (nl) (quand le chat n’est pas là, les souris dansent sur la table)

Norvégien : når katten er borte, danser musene på bordet (no) (quand le chat n’est pas à la maison, les souris dansent sur la table)

Polonais : gdy kota nie ma, myszy harcują (pl) (quand le chat n’est pas là, les souris dansent sur la table)

Portugais : quando o gato sai, os ratos fazem a festa (pt) (quand le chat sort, les souris font la fête)

Roumain : când pisica nu-i acasă, joacă șoarecii pe masă (ro) (quand le chat n’est pas à la maison, les souris jouent sur la table)

Russe : без кота мышам раздолье (ru) (bez kota mycham razdol’e) (sans chat c’est la liberté pour les souris)

Serbe : где мачке у кући нема ту мишеви коло воде (sr) (gde mačke u kući nema tu miševi kolo vode) (où il n’y a pas de chat dans la maison, on trouve des souris)

Suédois : när katten är borta, dansar råttorna på bordet (sv) (quand le chat n’est pas là, les souris dansent sur la table)

Tchèque : myši mají pré (cs) (les souris dansent), když kocour není doma, mají myši pré (cs)

Télougou : రౌతు మెత్తనైతే గుర్రం మూడు కాళ్ళ మీద పరిగెత్తుతుంది (te) (Rautu mettanaitae Gurram moodu kaalla meeda parigettutumdi) (si le cavalier est mou, le cheval court sur trois pattes)

Vietnamien : vắng chủ nhà, gà vọc niêu tôm (vi) (propriétaire absent, les poulets fouillent dans les pots de crevettes)

Broyer

Sans dessin, le paysage se couvre

D’une pluie fine de traits hachés.

Le noir imaginé d’une antique caméra.

Le trou bleu nuit arrose en geyser les lignes,

Libérant en bouillant un jeu de spasmes,

Un jet irréductible qui plisse les entrelacs.

Un mystérieux hoquet secoue en bas,

Quand la terre se trouble et l’écume se débat

& surnage une âme, une mousse sombre de lave.

Les humeurs se mêlent, dérangent les ébats.

L’incendie de foudre inonde le rivage,

S’écoule le noyé jusqu’au calme virage.

~

Mirliton

Le silence du rideau

D'un regard jeté comme à l'instant où le rideau se lève,
Le métal qui déplisse &le rouleau qui gronde,
Me renvoie le souvenir d'un geste
À refaire sans que rien déraille,
Le cri de la ferraille, son appel du matin,
Son soir, son angelus.
Mais aujourd'hui, en muette, sous le silence,
Sans doute l'oubli, sa vacance
Ou, en définitif, la fermeture.

20130814-014240.jpg

La trouée

20121101-031822 PM.jpg

Un ciel de plomb, à chercher l’abri de l’ombre.
Au large d’un petit Colorado,

Brulée par le soleil, l’écorce craque.
Le bois s’escalade,les racines agrippent les rochers,
Les orages ont tracé leurs sentiers.

À notre passage, les oiseaux semblent muets!
Nous quittons la feuillée, l’escapade.
Le bitume au bout de la trouée, encercle la forêt,
Nous retrouvons le plancher!

Cheminer

20121020-044854 PM.jpg

Si l’automne emmitoufle,
Le chemin sous le crachin, se dénude.

Nous suivons la ligne courbe, gagnée par la végétation.
Les arbres, comme un mur, s’alignent ou nous déroutent,
& Forcent la nature en gagnant du terrain.

Solution du rébus:
Un enfant quine retient pas ses lettres ne montre pas beaucoup de facilité!

Faire la roue

20120527-011114 PM.jpg

Un relief de chaos bringuebale la fine équipe,
La roue suit en sinus toutes les aspérités,
Enregistre la route, écrase la chaussée.

Le maréchal-ferrant ceinture le bois d’un fer brûlant,
& chausse de sabots les animaux de trait.
Le fer glisse, se renouvelle sous la poussée.

& le soir,au retour, les pas métalliques sur les pavés,
brillent d’étincelles comme un briquet.
À la musique du trot, s’endorment les enfants fatigués d’avoir joué.

20120527-011154 PM.jpg

Un roc

20120422-125233 AM.jpg

L’habit prend la forme du roc,
Les plis cassent le bloc & pointent le sommet.
Rattachée à la table comme la balise à sa jetée,
La mère supérieure brave sa vanité,&
Donne au temps son souvenir qui lentement s’efface,
Ne laisse que la présence du silence qu’elle souhaitait.

Le plumassier

Viens donc, ma poule,
Que j’t’attife & te plume
Ou que j’plante
L’étendard de duvet
Qui souligne et orne
En calice tes formes,
Jusqu’au sommet lointain
D’un mont très popotin .

Toi,tu te retournes
Pour mieux savourer
Le froufrou léger
Le tutu malin.

Ah! Que ton œil brille,
Jolie & parée
Pour tous les vertiges,
& tu sens monter
Suivant la cadence,
Ton désir d’oser.

L’émir Liton

20111221-034954.jpg