L’horizontale

20150815-013229 PM.jpg

Blanc de plage,
Le bleu regard qui coupe à l’horizon,
Rien pour troubler le temps,
un sablier dans le roulis,
une respiration de vagues,
L’ombre attachée au crâne,
Vol au vent du ruban, quand
Lentement, éblouie, tu somnoles,
Exotique horizontale.

Mirliton

La limite

20150711-123343 PM.jpg

Le mur, lèche-vitrine, s’imbibe, se grignote,
La brique s’abime et lentement dégringole.
Le rideau découpe une lumière de dentelles
Sur le bois de la table où restent quelques miettes.

L’hiver, le nez collé aux vitres,
Dehors, souffle un givre de paillettes,
Toi, tu lèches le carreau et l’air chaud de la buée

& tu attends l’été, quand la porte ouverte,
Tu dépasses la limite du plancher,
Pour rejoindre la terre, la gadoue, les pierres
& courir t’emplir de la chaleur des bruits.

Amical Mirliton

Dépliée

20150625-064024 PM.jpg

En boule, recroquevillée, l’éventail en bataille,
Calée, un tabouret posé au bout des fesses,
Un rien pressée d’attendre qu’une envie lui vienne;
Elle se demande, lui jetant un soupçon de regard,
Si elle pourra bondir comme un ressort magique
De cette diable de boite à musique photographique.

Mirliton

Blanche

20150512-022025 AM.jpg

Dans la cour, on tendait le filet,
Dans la lumière aveugle de l’après midi.

Et là, sans bien savoir jouer de nos raquettes,
On échangeait des rires et perdait des volants.

Souvent, en nage, au bout d’un temps, il fallait s’arrêter
& se poser à l’ombre fraiche d’une limonade.

Mirliton

Vertige

20150414-025226 PM.jpg

Au balcon,
où la ville familière s’agite en miniature,
Elle montre son minois,présente sa coiffure,
Espérant que derrière les vitres, de l’autre rive,
Se cache un soupirant aspirant aux délices.
La mignonne pourtant se lassant du hasard,
Dût rentrer sans accrocher aucun regard.
Demain, peut être, demain il y sera.

Mirliton

La flaque

20150307-044341 PM.jpg

Les allées suivent le mur du jardin en lignes parallèles
& la terre gorgée d’eau, par endroits, s’installe en flaques.
Aux abords, l’herbe en touffes s’acharne à pousser.

Toutes les deux,
En allers et retours, on se raconte,
On s’imagine demain.
Qu’est ce que tu feras, toi?
On s’amuse, en trouvant la brouette,
À s’porter en équilibre instable
& à rire, quand tout d’un coup on verse,
justement, dans une flaque.

La terrasse

20141219-121355 PM.jpg

Le temps est partagé aux terrasses
Où d’ habituels croisés, dévisagés,
Attablés, attachés à leur chaise,
Suivent le rituel du trajet.
Ils y trouvent la même ritournelle
Qui veut que l’air du temps change.
Ils échangent alors des souvenirs usés
&Regrettent déjà d’y repenser,
Où s’oublient dans un verre
Sans cesse renouvelé.

Mirliton

Monture

20141121-012558 AM.jpg

Le goudron, patinette, colle à la roulette.
Sourde au danger des méandres de la glisse,
Elle prévoit,sûre d’elle, de maintenir la ligne,
&S’élance, se grise d’envolées, d’équilibre.

Le vertige la prend quand la pente l’entraine,
Elle s’emmêle et tente de briser sa dérive
De la déroute qui ripe quand le sol arrive,
&Des larmes retenues déversées dans la chute.

Mirliton

Harassé

20140930-020044 AM.jpg

La mâchoire bloquée sur le cuir des mors
Muscles tordus sous le poids du chariot,
Échapper au tournis d’indiens de comédie,
Victimes d’enfants en guerres intestines
Gavés d’illustrés assoiffés de vengeance
Prendre l’air abattu et mordre à l’occasion
Pour qu’enfin on déserte les peines  du far west.

Le nuage

20140914-011553 AM.jpg

Le nuage prend la pose et forge les images,
& sur le bleu couvert de son écran laiteux,
Je projette d’y croire, dans l’espoir d’y voir.

Au fond de l’œil souvent perce les mêmes histoires.

Le miroir est lucide et lentement changeant,
& la réalité fugitive s’efface devant un temps
Que j’épingle à l’instant dans l’album des mémoires.

Déjà un autre ciel prend une forme idéale.

Mirliton!

Je t’attendrai

20140912-054830 PM.jpg

Nom d’un p’tit bonhomme,
Me v’là bien,
À faire le pied de grue!

En bergère sans mouton,
À l’attendre,
Le loup,
Avec le soir qui tombe.

Même que j’commence à avoir une envie,
Si j’y vais et qu’il me trouve , l’animal,
Y va encore se moquer de moi,
Accroupie dans les ronces.

Mirliton