Certain picoreur

invétéré,

préoccupé de la moindre miette,

Au petit matin, au café,

se faufile en douce sous les tables.

Peut être un espoir

d’éclats adorés de croissant?

~

Mirliton

Entre le mauve et

le turquoise,

le bleu qui se prend à rêver

d’oiseaux de café et

d’ardoise

et d’ambrosiaques

quartiers de lune.

~

Caroline D.

3 réflexions sur “Picoreurs

  1. J’aime vos picoreurs qui m’ont donné envie de picorer d’abord chez Ponge avec ses « Notes prises pour un oiseau » et surtout chez St John-Perse avec son texte sublime sur les « Oiseaux » de Braque. Comme peintre, et comme poète, vous devrez succomber à la beauté stupéfiante d’un tel texte!

    1. Merci de me mettre sur leur piste,leurs pas
      je survole avec plaisir,picore quoi.
      N’étant que gribouille chez les mots
      & plume d’encrier chez les pinceaux
      j’expérimente le vol sur la feuille
      & à tire d’aile prend la place, la page aux mots.
      ~
      Amical Mirliton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s