L’une était d’un monde sous marin débardant de glaçures.

Quand tout sera bien sec’

le saulnier raclera la fine fleur de sel.

& attendant le temps d’une autre marée,

il brise quelques grains;

Du poivre pour l’autre coté.

L’autre, plus sourde, se peuplait des brisures de vagues,

De brins d’algues et petits cailloux.

~

Mirliton

photos 1 & 3 j’y beaujean

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s