La découpe

~

La nuit, quand la route à la lune devient luisante,

Que l’on scrute hésitant le bas coté,

(Le bord est là pourtant et tombe dans le noir.)

On reste sur la route écoutant en silence

Une vie furtive, craintive, qui s’active à deux pas.

~

Mirliton

Une réflexion sur “La découpe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s