~

En nage,

La piscine quadrillée de couloirs parallèles,

Chacun dans sa ligne avance en solitaire.

Elle, s’épuise d’un va & vient sans fond

& ne s’entend plus frapper l’eau en éclats.

Par moments elle se pose au bord du bassin

Et écoute résonner les cris, les rires de gamins

Qui font d’une pataugeoire un bien autre usage.

~

Mirliton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s