Crème

Sur un siège d’osier,

l’âge tendre d’un canotier,

une tache

à sa veste meringue,

tourne sept fois sa langue,

sa cuillère en cadence

Émerge

du tourbillon de mousse chocolaté.

Son souvenir se perd,

 décroché,

 Reste la rouille des punaises.

Mirliton

2 réflexions sur “Crème

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s