Au temps des canicules,

Le soleil blanc du sable grille les pattes.


L’esprit joueur, nous nous mettons en nage,

Creusant le sable de canaux jusqu’au rivage.


& l’on éteint en plongeant dans les vagues

Les étincelles de mica encore sur le visage.

~

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s