( air affable)

Tout à son habitude d’explorer le rivage.

L’oiseau aime surtout la lumière des couleurs 

& à paraitre soyeux sur un lac vert opaque.

~

L’immaculé navire accoste dans un nuage.

Une coque de gâteau, une crème en traineau,

Un son de crapaud sur un air de trompette,

Maladroit à la marche, il s’ empêtre à l’envol .

~

Mais le cygne flotte. Garde sa ligne de flottaison.

& dérive d’un lent mouvement de tête, 

Parodiant l’essence en suspend de la danse.

~

Au bout de sa piste luisante ,

Le dos rond, l’œil en lanterne, 

L’insensible mouvement de mollusque

S’offre au regard du plumeau.

~

Pierre /ciseaux, coquille à bec,

Chacun arme à sa manière,

Son corps au désir du beau.
Mirliton

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s