La douche en cascade dévale son cou lisse.

Un bruit électrique d’eau frappe aux carreaux.

Des cascadeurs louches détalent en cuisine.

L’échine bouillante, fouettée d’aiguilles,

elle suffoque sous l’eau, (souffle l’otarie),

garde encore en bouche le goût de la mousse.

Sur la vitre, les gouttes de buée condensent,

s’agglutinent et dansent lentes en serpentes.

Elle sort en nage & glisse dans l’éponge du peignoir.

Mirliton

Publicités

2 réflexions sur “La cascade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s