Le métal de la quille râle,

Racle & perce la coquille.

À ses pieds s’emmêlent les cordages

Les amarres lâchent, les tasses cassent.
Ça tangue à bord du naufrage,

l’eau lui sort des écoutilles.

Bringuebalé, dans sa coque à la noix,

L’amiral, aussi à la barre, tempête, râle.

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s