À l’instant, le silence suspend le temps.

D’un regard; d’une ombre dévisagée,

Tu reconnais, au détour des traits,

L’espoir d’une complicité partagée.

Maternité:canne Goemai Nigeria

2 réflexions sur “Envisage

  1. entre le serpent coiffure et la tête maternant l’horizon infini sur le dos de l’enfance lourde charge portée à deux allongés bras bien solidement fermés par une poignée de mains nouées par le désir de ne pas laisser tomber pagne tout un rêve de femme hautement inflammable vivre et mourir d’amour et d’eau fraîche tue la haine au bout du compte résurrectionnel la révolution autre impasse mémorielle entre deux mondes oubliés plasticité élasticité faisabilité humanitaire confisquée comment vas tu et viens vagues des océans séparés

    Hamidou Magassa, Bamako, 18/11/2016

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s