20160621-124000 AM.jpg

Étrange ballet de bretonnes attachées à leurs porcs.
Le photographe, caché entre deux charrettes,
surprend la rencontre des femmes des fermes alentours.
Elles profitent du moment pour donner les nouvelles.
Rires et retrouvailles résonnent en éclats.
Les cochons, eux, toujours en laisse, ne se parlent pas,
Ils baissent la tête, inquiets de cette ballade
Apparemment sans but dans les rues de la ville .

Auray, un jour de marché, vers 1910

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s