20160411-040753 PM.jpg

Perdue dans le marais, enlacée par
Des herbes aquatiques ou par des feuilles
Qui fanent & tombent, encombrant le passage,
Tu contournes ce fouillis végétal
& patauges dans la vase.

Autour, le bois gonflé d’eau moisit, dérive.
Toi,tu suffoques quand la moiteur du Bayou
charge l’air d’une épaisse humidité crasse.

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s