Du chemin en broussaille,

Le nez sur le guidon,

Caracole en tête,

La casaque du garçon.

La cavale aux quatre coins,

Des p’tits chevaux en bataille

Déchainent le pédalier,

Jusqu’à l’appel fatal:

« Alors, tu viens manger! »

Mirliton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s