20160127-032108 AM.jpg

La femme s’enrobe à demi,
Pince la taille, pique la guêpe,
S’arme de la cage aux baleines.
S’éloigne en un corps suspendu.

Ouvre la cage quand l’oiseau chante,
Perdu sous un fouillis de toile,
Jupons de plis aux lèvres tendres,
Accroupie, la culotte fendue.

Elle prend l’espace d’une danse
L’arrondi déployé en lampe,
La tête qui tourne en derviche
Encercle un soupçon, sa dentelle.

20160127-035806 AM.jpg

Publicités

Une réflexion sur “L’arrondi

  1. En vie de fente en go
    les froufrous corollent
    l’oiseau se penche à la fenêtre
    pendant que la jupe soulève la cuisse
    et que les mains tapent du pied à la Sévillana…

    N-L

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s