20160115-061836 PM.jpg

Expansives
Remous dans le verre des blondes,
La mousse s’attache aux babines,
D’élégantes frimousses dansent et gloussent
Crachent la mouche, toussent l’écume.

Doigté,
À l’autre bout, plus tendre,
Le piano tremble cherchant des doigts,
Tangue les blanches dans le noir,
Touche le noir de la romance.

Missive
D’ émois qu’elle tache d’encre,
Lui, laisse la main qui s’éternise,
L’air de rien, elle fredonne, donne,
Donne raison à la chanson triste.

Cœurs
Blottis au creux de la chambre,
Leurs regards couverts de silences,
Semblant surpris de leur bêtise,
redécouvrent l’âge d’être tendre.

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s