Un instant sur le pont, à la terrasse, dessous une péniche glisse

dans un lent ralenti. À peine le trouble à la surface.

Tourbillons,elle ronronne, l’imperturbable me passe.

Je vis poindre, fasciné, l’épatant marinier qui s’amuse aux pâtés

& dissipe ses nuits en marchand de sable.

               Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s