20150927-112320 PM.jpg

« Un terrain, vague pelage à l’accroche des mousses,
Miné de pluies, par plaques, la terre invente ses ocres verts
& la touffe d’un arbre au soleil en horloge se déplace.

Les pies s’y cachent inquiètes et laissent pendre leur tête
& les maitres tirent la laisse des chiens accroupis qui s’oublient
Quand les voitures dérivent, glissent et dérapent en arcs. »

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s