20150808-020916 PM.jpg

‘Des jours où tout va de travers:
L’arbre est coutumier du fait depuis des années,
Toujours penché, perclus, assoiffé de lumière
Laissant sa mousse pousser au nord, en couverture
Quémandant, tendu,un reste de vagues rayons
Le parasol en berne maquillé en vert gris.

C’était l’automne, déjà! Là bas,à l’horizon?
Fraicheur emmitouflée où l’air est à la menthe,
Un froid, à lire,la nuit, à la lumière du frigo grand ouvert.

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s