20150615-120159 AM.jpg

La péniche sourde, couleurs de brumes,
Un pied dans l’eau, l’autre à l’amarrage,
ne rêve plus de dérives, de voyages.

Elle broute & rouille en laisse, domestique animal,
Trempe le nez dans l’eau, dans le reflux des vagues,
impassible au léger tremblement du courant.

Lourde, alors, sur ses pattes, elle va noyer son âme,
retrouver, à son bord,l’alcool et le tangage.

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s