20150427-045739 AM.jpg

Sur les murs où la lumière des spots concentre les regards,
La toile devient écran
& les couleurs parlent
comme au vitrail des cathédrales
D’une matière que l’œil palpe,
Des reflets d’une surface sans cesse en mouvement.
La figure ici s’arrondit de surface en volume, s’humanise.
Les angles des fenêtres et des portes imposent les cassures,
D’où se déversent en flots des lumières
& se renvoient les espaces en une perspective de miroirs.
Bonnard s’acharne à découvrir l’accord des tons entremêlés.
Chaque aplat est l’enjeu minuscule, musical de la toile,
& Résonne à l’autre bout, dans un coin oublié du carrelage,
Pour qu’enfin s’impose à l’esprit, le plaisir de la sensation..

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s