20150326-110057 AM.jpg

Un torse élancé où les branches embarrassent le paysage,
& l’écorce enveloppée d’une peau à saveur animale,
Insinuent un soupçon de présence à mon droit de passage.

Sous mes pas, le bois mort craque,
Le silence des oiseaux trouble mon épouvantail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s