20150307-044341 PM.jpg

Les allées suivent le mur du jardin en lignes parallèles
& la terre gorgée d’eau, par endroits, s’installe en flaques.
Aux abords, l’herbe en touffes s’acharne à pousser.

Toutes les deux,
En allers et retours, on se raconte,
On s’imagine demain.
Qu’est ce que tu feras, toi?
On s’amuse, en trouvant la brouette,
À s’porter en équilibre instable
& à rire, quand tout d’un coup on verse,
justement, dans une flaque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s