20140920-065102 PM.jpg

Fier à bras, garçon acharné au jogging,
L’auréole de sueur collée à la ch’mise,
& le biceps gonflé autant que la brioche,
Le noceur a le souffle court du cheminot.

Brouhaha de coureurs cherchant l’ivresse,
Les derviches ivres chassent les gazelles.
Elles, elles serrent les fesses, relèvent la tête,
Le collant fendu, tendu vers l’extrême.

Amical Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s