20140715-014127 PM.jpg
Photo Jack Ouessant

Au début du XVII° siècle, Michel Le Nobletz, natif de Plouguerneau,  » vit des pratiques étranges: on adorait à genoux la nouvelle lune; le jour de l’an, on offrait du pain beurré aux fontaines publiques; à la Saint Jean, on disposait autour du feu rituel des pierres plates pour que les morts vinssent s’asseoir; des femmes menaçaient les saints et fouettaient leurs statues quand ils ne leur ramenaient pas assez vite les hommes partis en mer. »

Face au couchant, Brest, la côte et les iles, Auguste Dupouy 1934

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s