20140711-023951 AM.jpg

Ballade de sirène

Sirène,ton escarcelle
Coincée dans l’élastique,
Glisse lentement, s »abîme,
Pour rejoindre les fonds

& tes boucles finissent
Comme un charme à moirer,
L’éclat de tes écailles
Couve en secret dessous.

Ton unique désir,
Mouiller dans la Tamise,
La nuit le long des quais,
Te destiner aux brumes.

& l’équipe des sibylles,
Où tu joues l’écartée,
Guette déjà les conquêtes,
Des seuls, des dessalés.

Les baleines de ta gaine
Enchainent les couplets
D’une mélopée qui traine
Au large les noyés.

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s