20140424-014457 AM.jpg

Rien qu’à se pavaner dans les allées du bois,
À feindre l’innocence,
Quand les soupirs trop longs.

L’enivrer de parfum,
Le frôler en geste d’espoir,
& En coin,
Toujours garder un oeil sur sa désillusion.

Mirliton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s