20140410-053043 PM.jpg

Trop proche pour être à l’abri des regards,
Elle reste à la dérive.
D’ici, on l’imagine, enclos de silence,
Juste un battement de vagues,
& de vent dans les branches,
Quand nous prendrons une barque,
Nous pourrons nous y cacher.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s