20140126-094912 PM.jpg

Elles traversent la ville à l’unisson,
Agitent les bâtons, les pompons.

Aux roulements:caler son pas!
On s’imagine déjà de dos,
Devancée par son alter égo.

Après la parade,
On s’écroulera sur la pelouse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s