20140109-025006 PM.jpg

Noir du drapeau des frères de la côte,
Abandonnés au sable de l’île,
Boucanés par le ciel des tropiques,
Tous les deux s’agrippent à leurs guenilles,
Attendant, une lueur, un point à l’horizon,
L’espoir de fuir la déraison ou la vacance.

La mouche est là pour le bruissement des ailes,
& dire, que l’idyllique décor peut être vain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s