20140107-121811 AM.jpg

Marie à Mexico 1janvier 2014

La fête électrique de la nuit,
En une guerre d’étoiles agitent les enfants,
Le rire aux visages, un instant, éclairés,
Ne veulent plus dormir, restent le nez en l’air,
Transpirant, la sueur collée à l’odeur de poudre.
Une peur d’éclats se dérobe sous les pas,
Prudence,on roule déjà sur de vagues bouteilles,
Comme au flot des boissons, tu veux noyer ta peine.
Mouiller, sentir la chaleur te couler dans les veines,
& laisser le vertige passer le nouvel an.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s