20131111-093022 AM.jpg

Quand le ciel se couvre au creux de la croisée,
Tout anime la forêt.
Les branches se dispersent, éprises du tournis.
L’aimeraient bien quitter les bords du lit.
L’eau gonfle les racines, encercle la contrée,
Prises dans un sable mouvant,chacune va s’étirer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s