20131009-231115.jpg

Les éphémères,
immortels en cliché,
Volent à vue,
Le manche guide la dérive,
ils entrent dans les nuages.

L’hélice du moteur aspire le paysage
Dans un bruit éreintant la carcasse.
Écrasés de gravité,
Ils rejoindront le sol,
Exaltés de frayeur,
Aux derniers hoquets de l’aéroplane.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s